Guide pour le module ART et PreP

 

Le Rapport des services de santé présente les informations relatives au traitement antirétroviral (ART) et à la prestation de service de prophylaxie pré-exposition (PrEP) de PSI de façon mensuelle. Toutes les données sur les services sont réparties par Canal : établissement franchisé, partenaire de prestation de services, ou prestation directe de services PSI. Pour les établissements franchisés et les partenaires de prestation de services, seuls les services qui répondent aux critères de PSI concernant les prestations de services par des partenaires peuvent être rapportés. Pour des définitions détaillées de ces canaux et types de canal, veuillez cliquez ici :

https://helppsi.freshdesk.com/support/solutions/articles/14000015047-%C3%A9l%C3%A9ments-de-donn%C3%A9es-communs-d%C3%A9finitions


Pourquoi recueillir ces données ?

Les tableaux compilent des données fondées sur les indicateurs PEPFAR (Plan d'urgence du Président des États-Unis pour la lutte contre le sida). La plupart des caractéristiques de répartition des éléments de données sont exigées par le PEPFAR et sont utilisées pour évaluer si les services prioritaires ont réussi à atteindre les populations cibles. Ces données sont utiles pour un ensemble de différentes applications liées aux programmes et à la réalisation des rapports :

 

En interne , ces données apportent des informations importantes sur les tendances mondiales en matière de prestation de services, documentant les mesures concernant le contrôle de la qualité et facilitant l'identification des possibilités d'assistance technique de plate-forme à plate-forme pour l'amélioration des programmes. Ces données sont également essentielles au développement des propositions, assurant en outre l'avancement du programme grâce à un financement continu et supplémentaire.

 

En externe , elles permettent à PSI de tirer parti de son réseau pour contribuer aux discussions mondiales sur la prévention et la liaison avec les soins. Il est souvent demandé à PSI de partager des données mondiales relatives aux indicateurs PEPFAR.

 

Estimation de l'impact   (Par exemple, AVCI évitées, infections par le VIH évitées) : Dans chaque tableau, nous avons noté où les données seront utilisées pour estimer l'impact.

 

Le tableau ci-dessous décrit les sections du module, les tableaux et leurs éléments de données correspondants :


Section 1 : ART

Éléments de données

Tableau 1 : Clients ART par canal
Nouvellement inscrits à une thérapie ART (TX_NEW)

Clients suivant actuellement une thérapie ART (TX_CURR)

Clients connus pour être en vie et suivant un traitement 12 mois après le début d’une thérapie ART (TX_RET)

Section 2 : PrEP

Éléments de données

Tableau 1 : Clients PrEP par canal
Nombre d'utilisateurs de la PrEP

Section 3 : Âge du client

Éléments de données

Tableau 1 : Clients traités par une thérapie ART par âge et sexe
Nouvellement inscrits pour un traitement par âge et sexe (TX_New)

Clients actuellement inscrits pour suivre un traitement par âge et sexe (ART) (TX_CURR)
Tableau 2 : Clients ayant reçus de la PrEP par âge et sexe
Utilisateurs de la PrEP, par âge et sexe

Chaque tableau et élément de données est décrit plus en détail ci-dessous.


Section 1 : ART

Éléments de données

Tableau 1 : Clients ART par canal
Nouvellement inscrits à une thérapie ART (TX_NEW)

Clients suivant actuellement une thérapie ART (TX_CURR)

Clients connus pour être en vie et suivant un traitement 12 mois après le début d’une thérapie ART (TX_RET)

Éléments de données : Nouvellement inscrits à une thérapie ART  (TX_NEW) par canal
Objet : Cet élément de données mesure le nombre de personnes qui commencent la thérapie ART dans le cadre des programmes de traitement de PSI.
Définitions précises :
 
Cet élément de données mesure le nombre de personnes qui commencent la thérapie ART dans le cadre des programmes de PSI.
 
Les patients qui reçoivent une assistance de liaison et sont confirmés comme étant reliés à des soins et un traitement non associés à PSI (c.-à-d., le secteur public) doivent être enregistrés dans le module des références effectives.
 
NOUVEAU désigne une personne qui commence la thérapie ART à vie pour la première fois et qui n'a jamais reçu de traitement à vie.
Les caractéristiques des nouveaux clients doivent être enregistrées au moment où ils commencent la thérapie ART à vie pour la première fois. Par exemple, les patients qui ont bénéficié dans le passé d’une prophylaxie post-exposition (PEP) ou ont suivi une thérapie ART à court terme seulement dans le cadre de la prévention de la transmission mère-enfant (PTME) seront toujours considérés comme « nouveaux » pour une thérapie ART, une fois qu'ils commencent la thérapie ART à vie.

Les patients qui proviennent d’un autre établissement ou qui ont temporairement cessé la thérapie et l'ont recommencé ne devraient pas être comptés comme de nouveaux patients.

Pour une définition précise du terme « canal » , veuillez consulter la page de définitions des éléments de données communs.
Unité de mesure: personnes nouvellement inscrites
Répartis par : canal (établissement franchisé, partenaire de prestation de services, prestation directe de services PSI)
Utilité de la justification / gestion : L'élément de données mesure le développement continu et la mise en œuvre des programmes de thérapie ART au sein de PSI. Cette mesure est indispensable pour suivre le nombre de patients suivant actuellement la thérapie ART par rapport au nombre de personnes vivant avec le VIH / SIDA (PVVIH) qui sont considérés comme éligibles à bénéficier du traitement, ainsi que pour démontrer notre efficacité à relier les patients aux soins.

Éléments de données : Clients suivant actuellement une thérapie ART (TX_CURR) par canal de traitement
Objet : Mesure le nombre de clients suivant actuellement un traitement par le biais d'un programme de traitement de PSI.
Définitions précises :

Cet élément de données compte tous les clients inscrits à un programme de traitement par le biais de PSI qui étaient inscrits au cours d'un mois précédent la période du rapport et qui ne sont pas considérés comme perdus de vue. (c.-à-d., n'ont pas été vus depuis 3 mois à compter de la dernière visite, à moins qu'ils ne soient inscrits à un programme d'ordonnance pour plusieurs mois qui pourrait se prolonger plus de 3 mois).

Les patients qui ont une assistance de liaison avec des prestataires hors du réseau (comme le secteur public) doivent être enregistrés comme des références effectives.

Le nombre actuel sur la thérapie ART doit être égal au nombre d’adultes et d’enfants atteints du VIH et ayant commencé une thérapie ART moins les patients qui ne suivent pas actuellement de traitement (pour non adhésion, transfert ou décès). Le calcul suivant doit inclure :
  • Les patients qui ont transféré dans l’un des établissements du programme au cours de la période du rapport ou qui suivaient auparavant une thérapie ART, mais l’ont arrêté pendant un certain temps (et l'ont recommencé) doivent être comptés.
  • Le compte doit inclure les clients qui ont passé leur dernière visite et ont pris une réserve d’ARV pour plusieurs mois. Il n'est pas nécessaire que les patients se présentent à l'établissement pendant la période de rapport, pour qu'ils soient comptés.
  • Les informations doivent être maintenues à jour pour pouvoir identifier les patients perdus de vue (c.-à-d., n'ont pas été vus à leur dernier rendez-vous prévu).
  • Les femmes enceintes séropositives, éligibles et recevant l’ARV pour leur propre traitement, sont incluses.
  • Les patients qui sont exclus du calcul « En cours de thérapie ART » sont soit décédés, soit ont arrêté leur traitement, soit ont transféré dans un autre établissement, ou ont été perdus de vue.
  • Les patients qui se sont inscrits pour recevoir le traitement au cours de la période du rapport doivent aussi être comptés dans « Nouvellement inscrits à une thérapie ART (TX_NEW) par canal »
 Pour une définition précise du terme « canal » , veuillez consulter la page de définitions des éléments de données communs.
Unité de mesure : les personnes inscrites auparavant et qui ne sont pas perdues de vue ou qui n’ont pas transféré dans un autre établissement
Répartis par : canal (établissement franchisés, partenaire de prestation de services, prestation directe de services PSI)
Utilité de la justification / gestion : L'élément de données mesure le développement continu et la mise en œuvre des programmes de thérapie ART au sein de PSI. Cette mesure est indispensable pour suivre l'étendue totale des programmes de PSI. Les AVCI et les infections par le VIH évitées seront calculées en fonction du nombre confirmé de patients inscrits pour recevoir des soins (c.-à-d., qui ne sont pas décédés ou perdus de vue). Par conséquent, les informations liées aux inscriptions doivent être maintenues à jour.

Éléments de données : #  de clients connus pour être en vie et suivant un traitement 12 mois après le début d’une thérapie ART (TX_RET)
Objectif : Cet élément de données mesure la capacité à retenir les patients qui est un indicateur d'adhésion, un élément important à connaître, car il est en relation avec l'élimination de la charge virale « troisième 90 ». Il montre également la portée des programmes de PSI pour fournir un programme de traitement complet.
Définitions précises :
Le numérateur comprend le nombre d'adultes et d'enfants qui sont toujours en vie et suivent le traitement dans le cadre des programmes de traitement de PSI, douze mois après le début de la thérapie ART à vie.
 
Les patients qui ont transféré dans l’un des établissements du programme avec une date de début de traitement connue qui tombe dans la période du rapport doivent être comptés. À l'inverse, les patients qui ont transféré dans un autre établissement ne doivent pas être comptés.
Pour le rapport effectué en novembre 2016, tous les clients qui ont commencé au cours des 12 mois précédents (novembre 2015 à octobre 2016) ou ont transféré dans l'un des établissements du programme pendant cette période et sont toujours inscrits pour bénéficier des soins (ne sont pas décédés, n’ont pas transféré dans un autre établissement, ou n'ont pas été perdus de vue) sont comptés.
 
Seuls les programmes qui fonctionnent depuis plus de 12 mois devraient inclure ces informations dans leur rapport.
 
Les patients qui sont connus comme étant en vie et qui suivent un traitement en dehors des réseaux de PSI (c.-à-d., le secteur public) ne doivent pas être inclus dans ce compte.
 
Pour une définition précise du terme « canal » , veuillez consulter la page de définitions des éléments de données communs.
Unité de mesure: clients qui poursuivent les soins
Répartis par : canal (établissement franchisés, partenaire de prestation de services, prestation directe de services PSI)
Utilité de la justification / gestion : Cet élément de données mesure le nombre de personnes qui ont poursuivi une thérapie antirétrovirale (ART). La thérapie ART est considéré par la communauté scientifique et le PEPFAR, non seulement comme indispensable pour réduire la morbidité et la mortalité, mais aussi comme étant une approche très efficace pour prévenir la transmission du VIH. Une haute capacité à retenir les patients est un indicateur important du succès du programme, en particulier pour réduire la morbidité et la mortalité, et constitue un indicateur de la qualité globale du programme lié à la thérapie ART.

Section 2 : PrEP

Éléments de données

Tableau 1 : Clients PrEP par canal
Nombre d'utilisateurs de la PrEP

Éléments de données : Nombre d'utilisateurs ayant reçu de la PrEP
Objectif : L'élément de données mesure la croissance continue des services PrEP et l’impact de cette intervention. Cette mesure est indispensable pour évaluer les progrès du programme quant à sa réponse à l'épidémie dans des zones géographiques spécifiques, ainsi que la mise en œuvre et l'utilité de la PrEP chez les personnes à risque considérablement accru pour l'infection par le VIH.
Définitions précises :
 
Cet élément de données donne le nombre total de clients utilisant actuellement la PrEP, quel que soit le statut de l’utilisateur (c’est-à-dire que cet élément de données compte les nouveaux utilisateurs de la PrEP, ainsi que les utilisateurs en cours ou ceux l’ayant utilisé par le passé, l’ayant arrêté et ayant repris).
 
Pour rendre compte de cet élément de données, les programmes doivent garder un « registre PrEP » qui enregistre les clients auxquels la PrEP a été prescrite. Le registre doit mentionner quand le client doit venir pour une consultation de suivi ou un test du VIH. Le client doit être enregistré en tant « qu’utilisateur de la PrEP » tous les mois jusqu’à ce qu’il ne revienne plus pour un suivi prévu. Par exemple, la PrEP est prescrite au client X en janvier et il lui est demandé de revenir en mars pour un test de suivi. Le client X doit être enregistré en tant « qu’utilisateur de la PrEP » en janvier et février. Si le client ne revient pas en mars, il ne doit plus être compté dans les « utilisateurs ». Par conséquent, il n’est pas nécessaire que les clients reçoivent physiquement des services chaque mois pour être comptés.
 
La prophylaxie pré-exposition (PrEP) est la prise de médicaments sur ordonnance par les personnes qui ne sont pas atteintes du VIH / SIDA, en tant que stratégie de prévention du VIH / SIDA. Il s'agit d'un traitement facultatif qui peut être suivi par des personnes séronégatives, mais qui ont un risque important, plus élevé que la moyenne, de contracter une infection par le VIH.
 
Pour une définition précise du terme « canal » , veuillez consulter la page de définitions des éléments de données communs.
Unité de mesure : Personnes ayant reçu de la PrEP
Répartis par : canal (établissement franchisés, partenaire de prestation de services, prestation directe de services PSI.
Utilité de la justification / gestion : Cette mesure est indispensable pour évaluer les progrès du programme quant à sa réponse à l'épidémie dans des zones géographiques spécifiques, ainsi que la mise en œuvre et l'utilité de la PrEP chez les personnes à risque considérablement accru pour l'infection par le VIH.

Section 3 : Âge du client

Éléments de données

Tableau 1 : Clients traités par une thérapie ART par âge et sexe
Nouvellement inscrits à une thérapie ART (TX_NEW)

Clients actuellement inscrits pour suivre un traitement (ART) (TX_CURR)
Tableau 2 : Clients ayant reçu de la PrEP par âge et sexe
Utilisateurs de la PrEP

Éléments de données : Nouvellement inscrits à une thérapie ART (TX_NEW)  par âge et sexe
Objectif : Cet élément de données mesure le nombre de personnes qui commencent une thérapie ART dans le cadre des programmes de traitement de PSI par âge et sexe.
Définitions précises :
 
Cet élément de données mesure le nombre de personnes qui commencent une thérapie ART dans le cadre des programmes de PSI.

Les patients qui reçoivent une assistance de liaison et sont confirmés comme étant reliés à des soins et un traitement non associés à PSI (c.-à-d., le secteur public) doivent être enregistrés dans le module des références effectives.

NOUVEAU désigne une personne commençant une thérapie ART à vie pour la première fois et qui n'a jamais reçu de traitement à vie.
Les caractéristiques des nouveaux clients doivent être enregistrées au moment où ils commencent la thérapie ART à vie pour la première fois. Par exemple, les patients qui ont bénéficié dans le passé d’une prophylaxie post-exposition (PEP) ou ont suivi une thérapie ART à court terme seulement dans le cadre de la prévention de la transmission mère-enfant (PTME) seront toujours considérés comme « nouveaux » pour une thérapie ART, une fois qu'ils commencent la thérapie ART à vie.

Les patients qui transfèrent dans l'un des établissements du programme, ou qui ont temporairement cessé le traitement et l'ont recommencé ne doivent pas être comptés comme nouveaux patients.
Unité de mesure: personnes nouvellement inscrites
Répartis par : âge (<1, 1-9, 10-14, 15-19, 20-24, 25-29, 30-34, 35-39, 40-49, 50+) et sexe (M/F)
Utilité de la justification / gestion : L'élément de données mesure le développement continu et la mise en œuvre des programmes liés à la thérapie ART au sein de PSI. Cette mesure est indispensable pour suivre le nombre de patients suivant actuellement la thérapie ART par rapport au nombre de personnes vivant avec le VIH / SIDA (PVVIH) qui sont considérées comme éligibles à bénéficier du traitement, ainsi que pour démontrer notre efficacité à lier les patients aux soins. Le suivi de la mise en œuvre par âge aide PSI à identifier les groupes atteints par le traitement et les populations qui pourraient avoir besoin d’un soutien plus appuyé.

Éléments de données : Clients suivant actuellement une thérapie ART (TX_CURR) par âge/sexe
Objectif : Mesure le nombre de clients qui suivent actuellement un traitement par le biais d'un programme de traitement de PSI par âge et par sexe.
Définitions précises :
Cet élément de données compte tous les clients inscrits à un programme de traitement par le biais de PSI qui étaient inscrits au cours d'un mois précédent la période du rapport et qui ne sont pas considérés perdus de vue (c.-à-d., n'ont pas été vus depuis 3 mois à compter de la dernière visite, à moins qu'ils soient inscrits dans un programme d’ordonnance pour plusieurs mois qui pourrait se prolonger plus de 3 mois).
Les clients qui ont une assistance de liaison avec des prestataires hors du réseau (comme le secteur public) doivent être enregistrés comme des références effectives.
Le nombre actuel sur la thérapie ART doit être égal au nombre d’adultes et d’enfants atteints du VIH et ayant commencé une thérapie ART moins les patients qui ne suivent pas actuellement de traitement (pour non adhésion, transfert ou décès). Le calcul suivant doit inclure :
  • Les patients qui ont transféré dans l’un des établissements du programme au cours de la période du rapport ou qui suivaient auparavant une thérapie ART, mais l’ont arrêté pendant un certain temps (et l'ont recommencé) doivent être comptés.
  • Le compte doit inclure les clients qui ont passé leur dernière visite et ont pris une réserve d’ARV pour plusieurs mois. Il n'est pas nécessaire que les patients se présentent à l'établissement pendant la période de rapport, pour qu'ils soient comptés.
  • Les informations doivent être maintenues à jour pour pouvoir identifier les patients perdus de vue (c-à-d. qui n’ont pas été vus à leur dernier rendez-vous prévu).
  • Les femmes enceintes séropositives, éligibles et recevant l’ARV pour leur propre traitement, sont incluses.
  • Les patients qui sont exclus du calcul « En cours de thérapie ART » sont soit décédés, soit ont arrêté leur traitement, soit ont transféré dans un autre établissement, ou ont été perdus de vue.
  • Les patients qui se sont inscrits pour recevoir le traitement au cours de la période du rapport doivent être comptés dans « Nouvellement inscrits à une thérapie ART (TX_NEW) par canal »

Pour une définition précise du terme « canal » , veuillez consulter la page de définitions des éléments de données communs.
Unité de mesure : les personnes précédemment inscrites et qui ne sont pas perdues de vue ou n’ont pas été transféré dans un autre établissement
Répartis par : âge (<1, 1-9, 10-14, 15-19, 20-24, 25-29, 30-34, 35-39, 40-49, 50+) et sexe (M/F)
Utilité de la justification / gestion : L'élément de données mesure le développement continu et la mise en œuvre des programmes liés à la thérapie ART au sein de PSI. Le suivi de la mise en œuvre par âge aide PSI à identifier les groupes atteints par le traitement et les populations qui pourraient avoir besoin d’un soutien plus appuyé.

Éléments de données : Nombre d'utilisateurs ayant reçu de la PrEP par âge et sexe
Objectif : L'élément de données mesure la croissance continue des services PrEP et l’impact de cette intervention. Cette mesure est indispensable pour évaluer les progrès du programme quant à sa réponse à l'épidémie dans des zones géographiques spécifiques, ainsi que la mise en œuvre et l'utilité de la PrEP chez les personnes à risque considérablement accru pour l'infection par le VIH.
Définitions précises :

Cet élément de données donne le nombre total de clients utilisant actuellement la PrEP, quel que soit le statut de l’utilisateur (c’est-à-dire que cet élément de données compte les nouveaux utilisateurs de la PrEP, ainsi que les utilisateurs en cours ou ceux l’ayant utilisé par le passé, l’ayant arrêté et ayant repris).
 
Pour rendre compte de cet élément de données, les programmes doivent garder un « registre PrEP » qui enregistre les clients auxquels la PrEP a été prescrite. Le registre doit mentionner quand le client doit venir pour une consultation de suivi ou un test du VIH. Le client doit être enregistré en tant « qu’utilisateur de la PrEP » tous les mois jusqu’à ce qu’il ne revienne plus pour un suivi prévu. Par exemple, la PrEP est prescrite au client X en janvier et il lui est demandé de revenir en mars pour un test de suivi. Le client X doit être enregistré en tant « qu’utilisateur de la PrEP » en janvier et février. Si le client ne revient pas en mars, il ne doit plus être compté dans les « utilisateurs ». Par conséquent, il n’est pas nécessaire que les clients reçoivent physiquement des services chaque mois pour être comptés.
 
La prophylaxie pré-exposition (PrEP) est la prise de médicaments sur ordonnance par les personnes qui ne sont pas atteintes du VIH / SIDA, en tant que stratégie de prévention du VIH / SIDA. Il s'agit d'un traitement facultatif qui peut être suivi par les personnes qui sont séronégatives, mais qui ont un risque important, plus élevé que la moyenne, de contracter une infection par le VIH.
Pour une définition précise du terme « canal » , veuillez consulter la page de définitions des éléments de données communs.
Unité de mesure : Personnes ayant reçu de la PrEP
Répartis par : âge (<1, 1-9, 10-14, 15-19, 20-24, 25-29, 30-34, 35-39, 40-49, 50+) et sexe (M/F)
Utilité de la justification / gestion : Cette mesure est indispensable pour évaluer les progrès du programme quant à sa réponse à l'épidémie dans des zones géographiques spécifiques, ainsi que la mise en œuvre et l'utilité de la PrEP chez les personnes à risque considérablement accru pour l'infection par le VIH.  Le suivi de la mise en œuvre par âge aide PSI à identifier les groupes atteints par le traitement et les populations qui pourraient avoir besoin d’un soutien plus appuyé.